Ouvert au public pour la première palais de Néron, sur la colline du Palatin

Ouvert au public pour la première palais de Néron, sur la colline du Palatin

Rome – Suétone parle de sa réalisation comme un véritable scandale. Et en effet, la construction de la Domus Transitoire, le premier palais royal le privé de l’empereur Néron, qui a été construit avant le grand incendie de 64.d.C., cela permettrait de “passer” à partir de la Palatine à l’Esquilin, présente des peintures, stucs et marbres fastueux qui anticipent la magnificence des décorations de la plus tard, la Domus Aurea.
Pour capturer le regard est le porphyre rouge, vert grec, jaune antique et pavonazzetto de tout le bassin Méditerranéen, les matériaux chers à l’empereur, défenseur de la luxuria aucune raison d’avoir tant de maux à Rome et de son Empire.
Le 12 avril, l’itinéraire de la visite à l’intérieur de la centrale de la zone archéologique, qui s’étend de la colle oppio, à la colline du Palatin, de permettre aux visiteurs de profiter, entre le réel et le virtuel, le génie de la construction, par l’empereur et les expériences qu’il a cherché dans les images, les décorations et le marbre. C’est la première maison sur la colline du Palatin sont encore reconnaissables certains des environnements magnifiques. Comme l’espace occupé à l’origine par un riche nymphée avec de l’eau et, en face, un triclinium, entouré par porphyre des colonnes et des piliers, en marbres polychromes, où l’empereur a été consacrée aux loisirs et au repos.
Les deux autres chambres restent, les signes de la précieuse décoration de fresques, de stucs et de sols en marbre.
Certaines trouvailles sont conservés dans les environs de Musée Palatin et le Musée Archéologique National de Naples. À l’occasion de l’ouverture de la voie de retour pour la première fois sur la colline du Palatin – après 300 ans et grâce à un important prêt le fruit d’un accord de collaboration avec le MANN jusqu’en 2021 – certains détaché fresques, au moment de la découverte, d’une salle couverte d’une voûte. Ils sont deux grandes frises et panneaux, le style de ce qui a suggéré l’attribution à Famulus ou Fabullus, peintre de la Domus Aurea, le style des “lisse et dynamique”, et a été mentionné par Pline.

Découverte au Xviiie siècle par la famille Farnèse – initialement identifié par erreur comme les Bains de Livie – ces environnements ont été l’objet d’un travail de restauration et de consolidation qui a duré dix ans. Accompagné par un nouveau système d’éclairage, et de trois installations multimédia qui vous permettent de vous immerger dans l’atmosphère originale du premier siècle.C, le public sera en mesure de porter une visière pour la réalité virtuelle et d’observer une reconstitution réaliste de le triclinium et nymphée.

En suivant l’itinéraire de la visite que vous atteignez un espace avec un grand latrines de 50 places et d’un mur, complètement rouge, avec des traces de la décoration d’origine de feuilles et de la plante des éléments caractéristiques de la peinture du jardin. Outre le plâtre, la peinture, tout le chemin de l’billes de revêtements de sols et murs, des motifs végétaux et des éléments géométriques, courbes.

Le niveau de perfection des dessins atteint son point culminant dans le sol de la grande salle à trois nefs en vertu de la Casina Farnese, peut-être l’exemple le plus raffiné parmi les sectilia ouvrir, restituitoci de l’antiquité romaine. Une fontaine dans l’ovale pertinents pour le grand triclinium du palais impérial construit par Domitien, et est connu sous le nom de Coenatio Iovis, couvre le sol.

“Le retour du public de cette bande de Nero palais explique Alfonsina Russo, directeur du Parc archéologique du Colisée – veut aussi être l’incipit de la route témoignent de l’importance qu’a l’intention de connecter les chambres de luxe sur le Palatin les vestiges de la Domus Aurea sur le colle oppio,. Un véritable “fil d’or” qui tisse la personnalité de l’empereur Néron, l’une des figures les plus controversées de l’Empire romain, offrant au visiteur un parcours parmi les plus fascinantes dans le cœur de la Rome antique”.

Le palais de Néron sera ouvert du vendredi au lundi. La visite du monument – l’entrée est limitée à la nécessité de protéger – il est inclus dans la nouvelle fiche du Forum-Palatin SUPER 16 euros, valable une journée.

Lire aussi:

• Par la réouverture de la maison de Transition pour les gladiateurs: le Colisée et le MANN ensemble afin d’améliorer l’art

Laisser un commentaire