Le Grand Art de retour au cinéma. Tous les rendez-vous pour l’automne prochain

Le Grand Art de retour au cinéma. Tous les rendez-vous pour l'automne prochain

Porter sur le grand écran, les protagonistes de l’art et de leurs conquêtes, dans le voyage entre les histoires, les lieux, les chefs-d’œuvre et des témoignages: c’est l’objectif de l’examen, Du Grand Art, au Cinéma, qui fête cette année le cap des 2 millions de téléspectateurs.
Nexo Numérique annonce les titres de la saison prochaine, et d’en profiter en mode lent à la recherche qui fait souvent défaut dans nos visites au musée, où, selon des études récentes de chaque travail, nous dédions une moyenne de huit secondes.
À partir de septembre, des figures et des lieux iconiques de l’histoire de l’art qui nous attendent dans l’obscurité de la chambre de raconter son histoire à travers des regards, des inédits, des images superbes et délicieuses idées.

Il commence avec Van Gogh et le Japon (dans les salles italiennes, du 16 au 18 septembre), dirigé par le réalisateur britannique David Bickerstaff, qui va nous accompagner dans une visite de la Provence, le Musée Van Gogh à Amsterdam et le pays du soleil levant pour découvrir la fascination du peintre postimpressionniste pour l’art japonais. Depuis l’ouverture de l’empire du japon à l’Ouest, dans la mode du japonisme dans quelques années, conquis l’Europe, se déroule un chemin qui, avec l’aide de la calligraphe Tomoko Kawao et artiste de performance Tatsumi Orimoto nous amène au cœur de l’ukiyo-e, le raffiné “images du monde flottant” qui fait face à l’Ouest, sur le papier d’emballage de papier. Parce que Van Gogh a été complètement captivé? Comme toujours, les couleurs et les formes d’un monde lointain semblait tellement agréable à sa recherche? Grâce à de tels procédés, de nouvelles sources d’inspiration entrée ses tableaux? Sont quelques-unes des questions qui seront répondues sur le grand écran.

Le 21, le 22 et le 23 octobre, nous passons à la Russie, sur les rives de la Neva, de visiter un musée qui est une véritable métropole de l’art.
Produit par les Productions 3D et Nexo Numérique en collaboration avec l’Ermitage Italia et le Village Global, International, réalisé par Michael Mailly sur le sujet de Didi Gnocchi, musée de l’Ermitage. Le Pouvoir de l’art est une plongée dans l’histoire de l’un des plus prestigieux musées du monde, tuteur de plus de 3 millions d’œuvres et chefs-d’œuvre de chaque époque et provenance.
Se souvenir de la fondation de Pierre le Grand et la magnificence de la tsarine Catherine, le triomphe d’Alexandre I contre Napoléon et la Révolution de 1917, nous allons explorer la magnifique architecture de l’Ermitage jusqu’à ses plus cachés, rendu exceptionnellement accessible aux caméras.
La voix des grands écrivains russes qui ont subi le charme – Dostoïevski, Nabokov, Akhmatova – nous accompagner dans un labyrinthe de chambres où vous pouvez retracer l’histoire de la grande européen d’art de Leonardo da vinci, de Raphaël, de Van Eyck à Rubens, Titien et Rembrandt, et puis aller à l’extérieur pour profiter des beautés de Saint-Pétersbourg et le palais de l’italien d’architectes qui a conçu le profil.

Du 25 au 27 novembre, il prend un avion pour le Mexique avec Frida. Viva la vida, de chercher de nouveaux angles de l’artiste de plus en plus populaire. Dirigé par Giovanni Troilo production de Ballandi Arts et Nexo Numérique, le docu-film vide entre les lettres, les journaux intimes et les confessions privé de l’artiste, en alternant interviews exclusives, des extraits de films, des reconstitutions historiques et de prise de vue spectaculaire des œuvres de Kahlo. En comparaison, les deux âmes de Frida: une pionnière du féminisme, tourmenté par la douleur physique, de l’autre, la femme et l’artiste libre que dans la peinture, il s’affranchit des contraintes d’un corps torturé.
La douleur et la force, les tourments, et l’amour de mélange entre les couleurs du Mexique post-révolutionnaire, où l’Kahlo redécouvre ses racines dans l’art précolombien.

Le Grand Art de retour au cinéma. Tous les rendez-vous pour l'automne prochain

Laisser un commentaire